Caroline Achaintre, Scoli Acosta, Jean-Marc Ballée, Benjamin Bonjour, Jeremy Deller, Armen Eloyan, David Evrard, Richard Fauguet, Charles Fréger, Estelle Hanania, Cameron Jamie, Adam Janes, Augustin Lesage, Basim Magdy, Theo Michael, Jorge Pedro Nuñez & Laëtitia Badaut Haussmann, Ernesto Sartori, Jeffrey Vallance, Marnie Weber

Vernacular Alchemists

6 juin — 30 août 2014

L’expression « Vernacular Alchemist » (Alchimiste du vernaculaire), qui donne son titre à l’exposition, est tirée d’un essai rédigé en 1999 par John C. Welchman ¹, dans lequel l’auteur revenait sur le travail de Mike Kelley. Il y évoquait notamment l’attrait du trublion américain récemment disparu pour des formes dites « populaires » – ou tout au moins extérieures au système de valeurs établi du monde de l’art –, sa capacité à développer des « stratégies narratives » aussi saugrenues qu’érudites, et revenait également sur cette fameuse appropriation vernaculaire. Les Vernacular Alchemists dont il est ici question s’inscrivent à n’en pas douter dans cette prestigieuse filiation, dans cette volonté de « sonner le glas des disciplines traditionnelles dont la logique est fondée sur l’authenticité et l’originalité » ², tout en cherchant à révéler la face cachée de notre société.

Toutefois s’ils portent un intérêt tout particulier aux cultures populaires, ils ont dépassé la dichotomie entre haute et basse culture, telle qu’envisagée depuis le milieu des années 1980. Ils sont ainsi pleinement conscients du fait que ces formes de culture alternative ou underground sont aujourd’hui totalement assimilées dans nos sociétés contemporaines, de l’industrie mainstream aux plus prestigieuses institutions muséales. Alors que les chantres du mouvement High & Low, porté par la scène West Coast et par quelques expositions désormais mythiques, n’hésitent pas à confronter des idées, concepts et références pour le moins hétéroclites, dans une nonchalance et une « esthétique du cool » toute californienne, les artistes... [lire plus]


1. John C. Welchman, « The Mike Kelleys », in Mike Kelley (sous la direction d’Isabelle Graw, Anthony Vidler et John C. Welchman), Londres, Phaidon Press, 1999, p. 87

2. Hal Foster, « Re : post (Riposte) », in L’époque, la mode, la morale, la passion. Aspects de l’art d’aujourd’hui, 1977-1987, Paris, Éditions du Centre Pompidou, 1987, p. 466

Commissaires : Antoine Marchand & Etienne Bernard