The Mapping Journey Project

Bouchra Khalili

22 Jun — 24 Aug 2013

Entre 2008 et 2011, Bouchra Khalili s’est consacrée à la réalisation de The Mapping Journey Project, qui se compose de huit vidéos, The Mapping Journey, et de huit sérigraphies, The Constellations. Ces projets visent à « cartographier » dans l’aire méditerranéenne des voyages clandestins, qui épousent ceux de l’artiste, de Marseille à Ramallah, de Bari à Rome, de Barcelone à Istanbul.

Le dispositif vidéo de The Mapping Journey repose sur un plan fixe d’une grande frontalité où se révèle une "contre-géographie" fondée sur la parole et le geste. En faisant le récit de leur voyage et en le dessinant, des migrants confrontent leur parcours singulier à la normativité des cartes, révélant ainsi une autre cartographie, souterraine et invisible, qu’esquissent les trajectoires migratoires contemporaines.

Tournées en plan-séquence, chacune des vidéos s’attache à la confrontation entre un trajet singulier et la normativité de la cartographie. La grande frontalité du dispositif déploie ainsi la complexité d’un parcours alors même qu’elle s’exprime sur le support le plus schématique, dévoilant une “carte de la carte”, une carte à venir, dont les tracés sont à lire littéralement comme un récit.

Ce travail s’articule ainsi entre territoires et récits, trajets géographiques et dérives, pour donner à voir « la réalité radicale d’une situation économique et culturelle, sans qu’aucune possibilité de la fuir ne nous soit donnée. L’exil est ici la condition politique sine qua non de notre existence. »¹

Les huit vidéos de la série forment ainsi un ensemble, qui dévoile une carte... [lire plus]


1. Elvan Zabunyan : Mapping Journey de Bouchra Khalili. Texte pour le catalogue de l’exposition Tarjama/Translation, Queens Museum of Art, New York City, 2009.

2. M. Foucault, La Vie des hommes infâmes, Cahiers du chemin, n° 29, janvier 1977, pp.12-29

Exposition présentée dans le cadre d’ Ulysses, l’autre mer un itinéraire d’art contemporain en Bretagne.
Un projet initié par le Frac Bretagne, à l’occasion des 30 ans des Fonds régionaux d’art contemporain.
Commissaires : Marcel Dinahet, Catherine Elkar et Jean-Marc Huitorel